Soyez concentré

Combien de fois pensez-vous à tout autre chose qu'à ce que vous êtes en train de faire ? Marcher la tête ailleurs, laver ses sols ou ses vitres noyé dans ses pensées... Tout cela comporte des risques.

Fatigue nerveuse

Penser à autre chose tout en en faisant une autre tâches, ou plusieurs autres, d'ailleurs. Rêvasser devant sa télé tout en ayant son ordinateur portable sur les genoux, et pourquoi pas le téléphone mobile dans la main et le sandwich dans l'autre. Ne riez pas ! Ce sont des comportements que j'observe : des personnes, ensemble au restaurant, qui discutent en mangeant (ce qui fait deux choses) et qui gardent un oeil attentif à ce qu'il se passe sur le petit écran de leur smartphone (3ème chose), tout en matant la superbe rousse assise deux tables plus loin. Cette frénésie de l'occupation est une source de fatigue nerveuse énorme, pouvant conduire à un surmenage terrible, lui-même conduisant à un épuisement total. Même si l'exemple de la rousse n'est pas très bon, car c'est vrai qu'elle était bien jolie.

Gagner du temps

Ce désir de tout (ou presque) faire en même temps part d'un très bon sentiment : en faire davantage, le tout plus rapidement. Seulement c'est un leurre. Tous les spécialistes de la gestion du temps (et j'en suis un) vous le diront : faire plusieurs choses à la fois est totalement contre-productif. On n'est pas plus efficace en mettant des tâches en parallèles, et au contraire, notre productivité décroît avec le nombre d'actions menées en même temps. C'est prouvé. La raison en est très simple : le cerveau a toujours besoin d'un temps d'adaptation pour s'occuper d'une tâche différente de la précédente. Même si ce temps d'adaptation est très court (ce qui reste à discuter – mais nous nous prenons tous plus ou moins pour des surhommes; moi aussi, alors je ne vais pas vous jeter la pierre), il existe et nuit à la qualité et à la quantité de votre travail si vous sautez d'une occupation à une autre. Si vous ne faisiez qu'une chose à la fois, cette tâche serait mieux faite, et vous pourriez en faire plus dans le même temps. Si vous ne me croyez pas, essayez pour vous en convaincre.

L'instant présent

La clé de l'hyper-productivité est donc de se concentrer au maximum sur la tâche que vous faites au moment présent. Vous vous y mettez totalement, jusqu'à sa complétion. Et une fois terminée, vous passez à la suivante. Non seulement vous travaillerez plus vite, mieux, mais en plus, à la fin de la journée, vous serez moins fatigué. Et vous aurez plus de temps pour faire la fête ! C'est ça, vivre l'instant présent : être tout, et uniquement, à ce qui est maintenant. Et si vous vous sentez frustré de ne plus endosser votre costume de superman ou superwoman parce que vous ne faites plus 36.000 choses en même temps et que votre égo n'est plus brossé dans le sens du poil, dites-vous que rentrer chez soi en pleine forme après, pourtant, une très grosse journée de boulot, c'est peut-être plutôt ça, être surhumain.