HEU-REUX ! et vous ?
Les absents sont bavards
Les absents sont bavards

Une cliente me confiait récemment, alors que son mari était parti en voyage d'affaire, que ça lui faisait du bien car elle avait alors l'opportunité de faire plein de choses pour elle.

Savoir les écouter

Ni elle ni moi n'avons tiré la moindre conclusion de ce constat. Mais comme elle me décrivait avec passion, lors de la séance d'après, tout ce qu'elle avait accompli, je lui posai la question : « quand allez-vous recommencer ? ». Alors j'ai vu son expression changer. « Je vais devoir attendre que mon mari soit en déplacement professionnel à nouveau ». Ni joie ni peine au visage, juste un constat. Comme je l'interrogeai sur cette attente à venir, elle en arrive rapidement à la conclusion qui s'est déjà imposée à votre esprit : ce qui faisait le sel de cette activité, c'était justement parce qu'elle était rare. Sage épilogue. Mais avouez qu'en lisant ce court témoignage, cette fine tranche de vie, vous avez imaginé d'autres bilans possibles.

Que vous disent vos absents ?

Si je vous parle d'une expérience extérieure à votre vie, c'est bien évidemment pour vous aider à regarder votre propre existence. Quand les gens qui vous entourent s'absentent, que ressentez-vous ? Leur exprimez-vous ce ou ces sentiments quand ils sont à nouveau avec vous ? Car si les absents parlent, c'est essentiel de les écouter ; et une fois que vous les avez écoutés, il faut aussi leur répondre, et agir en conséquence. Si une personne vous manque dès qu'elle a franchi la porte de votre logement, c'est que vous tenez à elle. Si, quand elle est là, vous ne lui consacrez jamais la moindre minute, elle va avoir des difficultés à réaliser combien elle vous est chère. Et un jour elle franchira votre porte pour la dernière fois. Ce sera alors trop tard pour lui faire part de votre affection.
Si c'est le soulagement qui vous envahit quand un proche s'éloigne, il convient de vous interroger : votre relation ne mérite-t-elle pas de vivre quelques ajustements ? Ne serait-il pas meilleur pour votre équilibre de ressentir ce soulagement quand la personne revient ?

Ceux qui ne reviendront jamais

Tout le monde a des regrets quant à des personnes disparues trop tôt de leur vie : séparations brutales, décès, manque de communication... Trop de mots qui auraient pu être dits et qui sont restés à l'intérieur, de peur de faire peur, de peur de paraître ridicule, de peur de gêner, déranger. Parfois, il est absolument impossible de revenir en arrière. Mais souvent cette impression d'impossibilité est fausse. Recontacter une personne perdue de vue, partie quelque part dans notre vaste monde est compliqué, certes, et je ne vais pas vous prétendre le contraire. Mais vivre avec des regrets n'est pas simple non plus, et au moins faire le maximum pour témoigner à cette personne ce que vous avez sur le cœur vous soulagera. Quant à nos chers disparus, sachez qu'il est, là aussi, possible de leur écrire un mot, et même de leur envoyer, et que, là encore, cela fait le plus grand bien. J'en ai fait l'expérience à plusieurs reprises.

Précédent




Connexion à PayPal...

Veuillez patienter SVP...