bandeau-wikicoach (104K)
Les attentes
Les attentes

Nous avons tous des attentes les uns envers les autres. C'est une des bases du relationnel. Seulement parfois les attentes que les autres ont envers nous-même sont pesantes, voire oppressantes.

Les attentes implicites
 

Les attentes les plus pernicieuses sont les attentes implicites : celles qui ne sont pas clairement exprimées, supposées « induites », naturelles ou « coulant de source ». En effet, si une attente explicite peut être débattue, une attente non-verbalisée est beaucoup plus difficilement contestable : elle n'existe pas officiellement. On retrouve ce genre d'attente un peu partout : dans la vie de famille (dans le sens parent -> enfant, mais également dans le sens enfant -> parent), dans la vie de couple, dans le monde professionnel, mais aussi dans l'espace amical. S'il arrive que de telles attentes soient volontaires (on va le voir), elles sont souvent le fruit d'un mode de fonctionnement inconscient, qui ne se matérialise pas uniquement sur la gestion des attentes, mais sur tout : on ne communique plus, et on finit par ne plus savoir communiquer. Or personne ne gagne à entretenir une mauvaise communication. Sauf les manipulateurs.

Une stratégie manipulatoire
 

Car l'attente implicite est très fréquemment utilisée par les pervers narcissiques et autres manipulateurs toxiques. Voilà quel est le processus : le manipulateur s'arrange pour avoir un « besoin » implicite. Le besoin n'est jamais exprimé clairement : il est suggéré. N'étant pas explicité, il subsiste un grand flou quant à ses contours. La victime du manipulateur, si elle laisse l'attente dans cette imprécision, est d'ores et déjà tombée dans le piège : quoi qu'elle fasse, cela sera sujet à la critique systématique. En effet, comment bien remplir une mission si celle-ci n'est pas explicitement cadrée ? Comment être sûr(e) d'être bien jugé(e) si on n'a pas connaissance des critères d'appréciation ? C'est tout bonnement impossible. C'est pourquoi, dans l'entreprise, tout objectif doit être, notamment, mesurable. Même si ce n'est pas toujours respecté. Dans le couple ou dans la famille, il n'existe malheureusement pas de code de bonne conduite.

Comment y échapper ?
 

Pour échapper aux attentes accablantes, qu'elles soient implicites ou explicites, il n'y a qu'un moyen : communiquer et bien communiquer. Une objection que j'entends souvent est « on ne peut pas bien communiquer avec quelqu'un qui ne veut pas communiquer ». C'est un peu vrai et beaucoup faux. La meilleure des communications est celle qui émane de vous et celle que vous comprenez des autres. Si vous cherchez à éclaircir une situation, une demande par un questionnement précis, mais que vous détectez une savante esquive de la part de votre interlocuteur, il n'y a pas 36 solutions : soit il est dépassé par ce que vous lui demandez (il est incompétent), soit il cherche en effet à vous manipuler. Si c'est au travail qu'une telle situation se déroule, il existe des voies légales pour vous en sortir (ressources humaines pour commencer, car eux n'ont aucun intérêt à voir un manipulateur prendre ses aises au sein de l'entreprise). Si c'est dans votre vie privée, vous êtes habilité à faire le ménage dans vos relations, y compris dans vos relations familiales. Ou alors vous pouvez faire le choix de continuer à souffrir, mais au moins ce sera en connaissance de cause. Si c'est une consolation...

Précédent




Connexion à PayPal...

Veuillez patienter SVP...